Philippe Boite 31 participations 29 fois champion de France

Aujourd’hui avec un tel palmarès qu’est ce qui te fait encore courir ? Quelle est ta motivation ?

Parce que le bateau est génial, ultra rapide et pour moi la régate c’est passionnant . Sur le plan social c’est top, on se rejoint, on est avec des copains, c’est très sympa.
Et tu formes ? tu transmets ton savoir faire ?

Oui , Marin est tout jeune, c’est mon équipier j’ai un entraîneur depuis peu de temps, il progresse très vite et on va aller tutoyer les sommets, c’est-à- ire les championnats du monde si on arrive à se sortir de cette crise sanitaire. Philippe depuis quand as-tu commencé le Cinquo ? Et pourquoi le Cinquo ? Pour son bac, en 1976, mes parents ont acheté à mon frère le premier Cinquo , c’était un Parker.
Je l’ai équipé, je n’avais pas le gabarit, on s’est engueulé bien sûr entre frangins et 2 ans après, il me l’a passé. En 1980 j’ai fait mon premier
championnat de France à Carnac bien sûr j’ai pris une rouste : il y avait 80 bateaux et j’ai terminé 70ème .Il faut bien commencé ! Et avec mon frère nous avons navigué avec 2 bateaux, nous étions barreurs et mon frère a arrêté en 1999 , nous étions sprint Partner tous les deux

Et c’est grâce aussi à mon père car il m’a dit « le meilleur ,vraiment le meilleur des dériveurs c’est le Cinquo. » C’est vrai que c’est un bateau qui a traversé le temps, il a été modifié avec des bômes et des doubles tangons en carbone les spis ont grandi, et c’est clair que ces modifications , en ont fait un bateau exceptionnel .

A quoi rêves-tu aujourd’hui ? Que peut t’apporter encore le Cinquo ?
Un titre de champion du monde , j’ai été vice-champion du monde en 1990 au Canada mais il faut que je me dépêche car j’ai 59 ans et je peux être encore performant mais c’est extrêmement physique . Pour l’instant ça va mais on s’entraîne dur.

Où t’entraînes-tu ?

A La Rochelle je fais la liaison Paris La Rochelle en TGV régulièrement .
Prochaine compétition.

Prochaine compétition ?

L’Open de France début Août, puisqu’ on devait aller aux championnats d’Europe mais cause Covid les frontières sont fermées. Et tout début septembre en Allemagne à la semaine de Kiel , puis la Belgique et le Championnat du Monde aux Bermudes mais toujours à cause de cette pandémie cela me paraît compliqué.
P.D.G. de Pax Automobiles, tu trouves le temps de bosser avec un tel programme ?
Je m’organise, j’ai une équipe avec moi qui tient la boutique durant mon absence et cela se passe très bien .